Ressources

Données cliniques

150,000+

patientes traitées au total

98.2%

taux de détection du ganglion sentinelle

93.4%

détection des tumeurs malignes ganglionnaires, par patiente

95.5%

taux de détection ganglionnaire

2.3

moyenne de ganglions obtenus par patiente

Une méta-analyse qui démontre la supériorité du traceur lymphatique Magtrace® par rapport au liquide de traçage bleu seul et ses performances comparables à celles d’un traceur à double action.

Mok et al (2019)

Cette étude prospective multicentrique menée aux États-Unis a conclu à la non-infériorité du traceur lymphatique Magtrace® par rapport à la technique de référence de BGS.

Alvarado et al (2019)

Une étude de la sécurité d’emploi montrant que le traceur lymphatique Magtrace® est sans danger et présente un faible risque de complications.

Lorek et al (2019)

La plus vaste étude de cohorte sur l’utilisation seule du traceur lymphatique Magtrace® pour la BGS, permettant d’obtenir d’excellents résultats cliniques tout en bénéficiant d’une logistique et d’une planification opératoire simplifiées.

Man et al (2019)

Une étude qui montre qu’il est possible d’utiliser le marqueur Magseed® avec le traceur lymphatique Magtrace® pour le repérage des lésions et la BGS.

Pohlodek et al (2019)

Cette étude montre que le traceur lymphatique Magtrace® épargnait aux patients atteints d’un CCIS des BGS inutiles grâce à la technique de BGS retardée.

Karakatsanis et al (2019)

Une étude qui montre que l’utilisation du marqueur Magseed® avec le traceur lymphatique Magtrace® permet d’effectuer avec précision le repérage des lésions et la détection des GLS.

Hersi et al (2018)

Une étude qui montre la non-infériorité du traceur lymphatique Magtrace® par rapport au Tc99 et ses avantages en termes de coût et de disponibilité par rapport à un radio-isotope.

Ghilli et al (2017)

L’étude MONOS évalue l’utilisation du traceur lymphatique Magtrace® en tant qu’unique traceur dans le cadre d’une BGS.

Karakatsanis et al (2017)

Une méta-analyse montrant la non-infériorité du traceur lymphatique Magtrace® par rapport au Tc99 standard avec ou sans colorant bleu.

Teshome et al (2016)

Méta-analyse montrant que le traceur lymphatique Magtrace® est non inférieur au Tc99 et au colorant bleu.

Zada et al (2016)

Cette étude montre que le traceur lymphatique Magtrace® constitue une alternative sûre et efficace à la technique standard.

Karakatsanis eta al (2016)

Cette étude montre que le traceur lymphatique Magtrace® constitue une alternative valable à l’utilisation d’un radio-isotope et d’un colorant bleu.

Piñero-Madrona et al (2015)

Une étude qui montre la non-infériorité du traceur lymphatique Magtrace® par rapport à un radiotraceur et sa sécurité d’emploi sur le plan oncologique.

Rubio et al (2015)

Une étude de faisabilité montrant que le traceur lymphatique Magtrace®, utilisé comme agent de contraste en IRM, permet le repérage des ganglions lymphatiques sentinelles lors des examens d’imagerie pré-opératoires.

Pouw et al (2015)

Une étude montrant qu’il est possible d’utiliser le traceur lymphatique Magtrace® pour le repérage des lésions en combinaison avec l’injection périaréolaire de colorant bleu pour la BGS.

Ahmed et al (2015)

Une étude qui montre que la BGS magnétique peut être réalisée facilement, en toute sécurité et avec autant de succès qu’avec un radio-isotope seul.

Thill et all (2014)

Cette étude montre que le traceur lymphatique Magtrace® constitue une technique viable pour la BGS avec des taux de détection non inférieurs à la technique standard.

Douek et al (2013)